top of page
fond I Ventilo Care, accompagnement en (péri)ménopause

VENTILO
Care

Ventilo Care, accompagnement en (péri)ménopause

Distinguer ménopause, péri-ménopause et pré-ménopause : le guide de la ménopause

La ménopause, c'est un état dont on parle peu, qu'on associe parfois à une maladie, souvent à une tare, encore presque toujours à un tabou. Si vous êtes arrivée jusque ici, c'est sans doute que vous vous posez de questions précises sur ce qu'il vous arrivera dans quelques années, ou ce qui vous arrive déjà si vous êtes en plein dedans ! En plein dedans... Mais en plein quoi ? Péri-ménopause ? Pré-ménopause ? Quelles sont les différences entre tous ces états que l'on traverse quand on est une femme ? Voici quelques éléments de réponse grâce à ce petit guide de la ménopause.


La définition officielle de la ménopause

La ménopause marque la fin des règles, et donc de la fertilité chez une femme. C'est un processus biologique complexe caractérisé par une diminution progressive des hormones sexuelles féminines, les œstrogènes et la progestérone.

Vous êtes officiellement en ménopause lorsque vous n'avez pas eu de règles pendant 1 an. En France, l'âge moyen est de 51 ans, mais cette moyenne varie évidemment en fonction de multiples facteurs (ménopause précoce suite à une maladie, origines ethniques, style de vie, etc.)

Par exemple :

  • les femmes d'origine africaine ou latino-américaine tendent à atteindre la ménopause environ deux ans plus tôt que les femmes caucasiennes, tandis que les femmes d'origine asiatique connaissent en moyenne la ménopause au même âge que les femmes caucasiennes, généralement vers 50-51 ans.

  • Par ailleurs, les femmes vivant en zones urbaines sont ménopausées plus tard que celles vivant en zone rurale.

La variation hormonale que l'on vit peut donner lieu à une variété de symptômes (il y en a plus d'une quarantaine !), tels que : bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, troubles du sommeil, changements d'humeur, sécheresse vaginale, etc. La baisse des œstrogènes peut également contribuer à des changements dans la densité osseuse, augmentant ainsi le risque d'ostéoporose (et donc, de fractures) et augmente le risque de maladies cardiovasculaires (maladies coronariennes, accidents vasculaires cérébraux et maladies vasculaires périphériques.)



La périménopause : La phase de transition (quel joli nom...)

La périménopause est la période qui précède la ménopause. Pendant cette phase, les ovaires commencent à réduire leur production d'œstrogènes et de progestérone, ce qui peut entraîner des changements dans les cycles menstruels. Les femmes peuvent expérimenter des saignements irréguliers, des bouffées de chaleur, des changements d'humeur et d'autres symptômes liés à cette fluctuation hormonale.

Cette période de transition est variable d'une femme à l'autre : de quelques années à une décennie (#chouette) avant que la ménopause ne soit officiellement atteinte. Pendant cette phase, les symptômes peuvent être intermittents ou constants et peuvent varier en intensité.

Cette période est pleine de défis physiques et émotionnels pour nombre d'entre nous, il faut constamment s'adapter à l'évolution de nos symptômes, ce qui fonctionne quelques mois peut ne plus rien donner, bref, c'est un casse-tête, et, cerise sur le gâteau : personne n'en parle, le corps médical non plus puisqu'il n'existe que très peu d'études concernant la santé des femmes en ménopause, et que, globalement, tout ce qui touche au vieillissement des femmes est perçu comme un tabou majeur dans notre chère société.



La pré-ménopause : Les premiers signes de changement

La pré-ménopause est la phase initiale de la transition menant à la ménopause. Elle survient généralement dans la quarantaine, bien que cela puisse varier d'une femme à l'autre. Pendant la pré-ménopause, les signes avant-coureurs de la périménopause peuvent commencer à se manifester. Les cycles menstruels peuvent devenir plus courts ou plus longs, plus irréguliers, et certains symptômes tels que les bouffées de chaleur peuvent apparaître.

Bref, c'est la périménopause, mais en moins pire. (re-chouette !) ATTENTION : Les femmes mettent souvent du temps à se rendre compte que leur état émotionnel (sautes d'humeur, de la fatigue, des troubles du sommeil) est lié à une fluctuation hormonale. Il est donc primordial de se renseigner sur la ménopause le plus possible ! C'est pour cette raison que nous avons créé ce guide de la ménopause, n'hésitez pas à parcourir l'ensemble des posts présents sur ce site !


Découvrez le compte Balance ta ménopause et rejoignez une communauté de femmes qui ont décidé de ne plus se taire !







Comments


bottom of page