top of page
fond I Ventilo Care, accompagnement en (péri)ménopause

VENTILO
Care

Ventilo Care, accompagnement en (péri)ménopause

Quelles vitamines & minéraux privilégier en période de ménopause ?

La ménopause est une phase de transition hormonale marquée par des changements physiologiques significatifs chez les femmes, qui peuvent affecter notre santé et notre bien-être général. Pour nous aider à surmonter cette "petite" épreuve de vie, il nous est souvent conseillé de manger équilibré. Ça veut dire quoi, concrètement ? Quelles sont les vitamines, minéraux dont on a particulièrement besoin pendant cette période ? Nous allons découvrir ensemble la liste des vitamines et minéraux nécessaires à notre équilibre alimentaire, puis, dans un second temps, nous ferons le point sur tous les compléments alimentaires du moment, pour la beauté, pour l'hydratation : collagène marin/bovin, onagre, bourrache, etc. Ces compléments sont-ils vraiment nécessaires pendant la ménopause ? À quoi servent-ils ? Réponse ci-dessous.





Voici dans un premier temps la liste des vitamines, nutriments et autres minéraux nécessaires à notre équilibre alimentaire, notamment en période de ménopause.

Attention : l'ensemble de ces éléments sont censés être présents en quantité suffisantes si nous avons une alimentation saine et & équilibrée. Malheureusement, entre la sur-transformation des aliments dans l'industrie aujourd'hui, et les problématiques propres à chacune concernant nos aléa de santé et rythmes de vie, il y a de grandes chances pour que l'un de ces éléments de la liste soit en carence, que vous ressentiez des pics de fatigue, etc.. Comment faire pour le savoir ? Une première prise de sang prescrite par votre médecin traitant / gyneco, etc. permettra de faire un état des lieux de vos besoins, et de vous prescrire si nécessaires des suppléments, en tenant évidemment compte de votre état de santé, des antécédents, etc. J'ai dressé plus bas la liste des risques à pratiquer l'automédication, n'oubliez pas de toujours prendre conseil auprès d'un praticien référent !


LE POINT SUR LES VITAMINES UTILES PENDANT LA MÉNOPAUSE

Les vitamine B6 et B12

Elles sont impliquées dans la production d'énergie dont notre corps a besoin pour fonctionner correctement : production de globules rouges, synthèse des protéines, régénération des cellules, le maintien du fonctionnement du système nerveux central, régulation de l'équilibre hormonal. La vitamine B6 peut notamment aider à réguler les hormones et à réduire les symptômes de l'anxiété et de la dépression associés à la ménopause.

La vitamine C

La vitamine C s'occupe du bon fonctionnement de notre système immunitaire, de la peau et de ses tissus conjonctifs, des parois veineuses, gencives, vue, nerfs, humeur, concentration, sommeil et de la gestion du stress.

La vitamine D

la vitamine D n'est en fait pas une vitamine, mais une prohormone qui est liée à d'autres hormones stéroïdiennes comme le cortisol, la testostérone et le cholestérol.

Elle régule les quantités de calcium et de phosphate dans notre sang et assure la minéralisation et la croissance de nos os.

La vitamine E

La vitamine E est un anti oxydant qui fluidifie le sang, avec des effets bénéfiques sur la circulation sanguine, et les yeux. Elle protège les cellules de l'organisme contre les effets des radicaux libres et donc du vieillissement.

La vitamine K La vitamine K est également importante pour la santé osseuse, car elle contribue à la minéralisation des os. Elle travaille en synergie avec la vitamine D pour favoriser la santé osseuse et peut aider à réduire le risque d'ostéoporose pendant la ménopause.


DU CÔTÉ DES MINÉRAUX

Magnésium

Le magnésium est impliqué dans de nombreuses réactions enzymatiques dans le corps et peut :

. aider à réduire les symptômes du syndrome prémenstruel

. minimiser les bouffées de chaleur pendant la ménopause. . détendre les muscles et soulager les crampes musculaires . contribuer à la production de neurotransmetteurs tels que la sérotonine, qui jouent un rôle clé dans la régulation de l'humeur.

Oméga-3 

Les acides gras oméga-3, présents dans les poissons gras et les graines de lin, peuvent aider à réduire l'inflammation et à maintenir la santé cardiovasculaire.

Le calcium Pendant la ménopause, un apport quotidien adéquat en calcium est particulièrement important pour aider à protéger et à maintenir la densité osseuse alors que la perte osseuse s’accélère.

Des suppléments de calcium et de vitamine D peuvent être pris si la quantité recommandée n’est pas atteinte,

La carence en fer est relativement peu fréquente chez les femmes en période de ménopause, sauf chez certaines qui présentent une perte de sang menstruelle accrue, ce qui peut entraîner une diminution des réserves de fer dans le corps et éventuellement conduire à une anémie.

Le zinc aide à réparer les dommages cutanés, favorise un système immunitaire sain et joue également un rôle dans la synthèse et la régulation des hormones.



QUELS RISQUES À PRENDRE DES COMPLÉMENTS SANS AVOIR VU DE MÉDECIN ?

Multiplier les compléments alimentaires en automédication pendant la ménopause comporte plusieurs risques potentiels :

  1. Interactions médicamenteuses : Certains compléments alimentaires peuvent interagir avec des médicaments que vous prenez déjà, ce qui peut entraîner des effets indésirables ou réduire l'efficacité de vos médicaments. Par exemple, des interactions peuvent survenir avec des anticoagulants, des médicaments pour le diabète, des antidépresseurs, etc.

  2. Effets secondaires : Les compléments peuvent avoir des effets secondaires indésirables, notamment des nausées, des maux de tête, des troubles gastro-intestinaux, des réactions allergiques, etc. Ces effets peuvent être exacerbés si vous prenez plusieurs compléments alimentaires en même temps.

  3. Dépassement des doses recommandées : En prenant plusieurs compléments alimentaires simultanément, il est facile de dépasser les doses recommandées pour certains nutriments, ce qui peut être nocif pour la santé. Par exemple, un excès de vitamine A peut entraîner des problèmes hépatiques, un excès de vitamine D peut causer des troubles du calcium, etc.

  4. Mauvaise qualité des produits : Tous les compléments ne sont pas réglementés de la même manière, et certains produits peuvent contenir des contaminants ou des ingrédients inactifs. La qualité et la pureté des compléments alimentaires peuvent varier d'une marque à l'autre, ce qui peut entraîner des risques pour la santé.

  5. Déséquilibre nutritionnel : En se concentrant uniquement sur les compléments alimentaires, il est possible de négliger une alimentation équilibrée et variée, ce qui peut entraîner des carences nutritionnelles et des déséquilibres dans votre alimentation.

  6. Report de soins médicaux nécessaires : En se fiant uniquement aux compléments alimentaires pour gérer les symptômes de la ménopause, il est possible de retarder la recherche de soins médicaux appropriés pour des problèmes de santé sous-jacents.



J'espère que ces premières informations concernant la gestion des vitamines et minéraux en période de ménopause vous permettra d'y voir plus clair sur l'offre pléthorique des compléments alimentaires. Rappelez-vous qu'une alimentation soignée est à la base de tout, et prenez contact avec un.e professionnel.le de santé pour toute question relative à votre besoin personnel.


Pour découvrir la suite des articles consacrés aux compléments alimentaires, rdv ici :





Comentários


bottom of page